Grande fête pour la Famille idente d’Italie à Rome à l’occasion de la profession des vœux de Jesús Cevallo, Daniel Cárdenas et Israel Regalado

Le dimanche 28 avril 2019 à 17h00 en l’église du siège de la présidence de l’Institut Id, via Aurelia 773, deux missionnaires identès ont fait leur profession perpétuelle, et un autre ses vœux temporels.

L’Institut Id du Christ Rédempteur, Missionnaires identès, célébrait ce jour la fête du Père céleste. Cette année, le jour du Père céleste coïncidait avec la fête de la Divine Miséricorde, instituée par saint Jean-Paul II et fixée au deuxième dimanche de Pâques. Très belle coïncidence permise par notre Père céleste, pour la plus grande joie de toutes les personnes présentes.

La messe a été présidée par le père Jesús Fernandez, président de l’Institut Id, et concélébrée par plus de 20 prêtres, missionnaires identès, amis prêtres membres d’autres congrégations, et même un prêtre appartenant à l’Eglise maronite.

Les frères qui ont prononcé leurs vœux perpétuels, Jesús Fernando Cevallos Moreno (27 ans) et Daniel Cardenas Matute (28 ans), sont tous deux équatoriens mais vivent depuis 10 ans à Rome où ils ont faire leurs études d’informatique pour le premier et de communication pour le second.

Notre frère Israel Regalado (21 ans) a quant à lui fait sa profession temporelle. Il est originaire du Pérou mais vit à Gênes avec sa mère et sa petite sœur depuis qu’il est enfant. Il poursuit des études universitaires de Langues et Littérature à Rome.

Jesús et Israel sont membres de la province de Rome et font leur apostolat dans notre paroisse San Mateo, à la périphérie romaine. Quant à Daniel, il a été transféré à la province de Busseto.

Une bonne partie de la famille de nos frères était présente : la maman de Jesús, Maria Moreno, sa sœur Salomé et son mari Jonathan Rosero, tous trois missionnaires identès, et son autre sœur Mabel ; les parents de Daniel, Ramiro et Liz, missionnaires identès, son frère Andrés et sa sœur María Isabel ; et enfin la maman d’Israel, Rosa, et sa sœur María Victoria, venues de Gênes accompagnées de plusieurs amis.

Après la lecture de l’Evangile, le père Jesús Fernandez a adressé à l’assemblée une homélie passionnée. Après avoir remercié les parents de nos frères pour l’offrande de leurs enfants à l’Institut et à l’Eglise, il a souligné la nécessité de dire un « oui » total au Père et de vivre l’amour avec tous ses attributs : la générosité, l’humilité, le service, et l’abnégation de soi-même. Il nous a également redit que le Père nous aime chacun d’un amour unique et personnel, et qu’il nous demande seulement de répondre à cet amour en vivant comme des fils.

Puis la célébration s’est poursuivie par la liturgie de la profession des vœux proprement dite : le chant des litanies par le chœur de la paroisse de San Mateo durant la prostration de nos frères qui a profondément ému l’assistance. La profession des vœux de chacun de nos frères a été reçue par le père Jesús Fernandez, en tant que président de l’Institut.

L’église était remplie. En effet, les missionnaires de Rome, Terni, Arpino, Attessa, Busseto et Gênes, des membres de la Famille idente et de la Jeunesse idente de ces mêmes villes, et de nombreux amis de nos frères étaient présents.

En définitive, la liturgie a été d’une grande beauté et solennité, créant une atmosphère réellement céleste parce que s’y contemple des jeunes qui renoncent à un bien légitime, celui de former une famille, en vue d’un bien supérieur : être au milieu du monde un signe du ciel, où personne ne prend mari ou femme, car tous sont comme des anges devant Dieu.

La cérémonie terminée, les participants se sont réunis autour d’un apéritif dans le petit jardin de la présidence, manifestant la joie et l’amitié fraternelle de ceux qui se savent fils d’un Père céleste qui les aime.

Leave a Reply