Vivre la foi en famille : Motus Christi de la Cabrera (Madrid)

By 14 mai, 2018Espagne, Europe

C’est devenu une tradition à Madrid d’organiser un Motus Christi au Couvent San Antonio et San Julian à La Cabrera en réunissant des jeunes couples qui passent un agréable dimanche autour du Christ. Il a lieu chaque quatrième dimanche du mois.

Chaque rencontre a un programme. Celui de 2017-2018 tourne autour des vertus.

Le Motus Christi du dimanche 22 avril a réuni 38 participants dont quelques jeunes couples avec leurs enfants, qui eux aussi ont eu leur espace pour prier et réfléchir.

Ce genre de retraite, d’après la spiritualité idente, possède une structure très simple avec des moments de prière intense qui rend possible un accueil chaleureux pour ceux qui y assistent pour la première fois et qui ne sont pas habitués à un milieu de retraite et de prière. Le Motus Christi s’est centré dans l’explication et la méditation autour de la vertu de la Prudence. La réflexion a été conduite par Raúl Caulier, missionnaire idente. Il s’est appuyé sur le Magistère de l’Eglise et sur les leçons de Fernando Rielo, Fondateur des missionnaires identès et sur son expérience personnelle. Voici quelques fragments de sa réflexion :

Lors d’une audience générale de 1978, Saint Jean-Paul II disait : « L’homme prudent est celui qui s’évertue pour accomplir ce qui est vraiment bon, qui s’efforce pour tout mesurer n’importe quelle situation et pour agir selon le bien moral ». (25 octobre 1978).

Fernando Rielo disait : « La prudence est un acte de l’intelligence pratique par laquelle on voit quels doivent être les moyens à utiliser pour pouvoir atteindre un but. La prudence n’est pas seulement une vertu mais devient don de l’Esprit Saint qui, avec l’espérance et la volonté, requiert une grande force d’âme. La prudence est unie à la patience et la patience est une forme de résistance et de force (Paris, 31 décembre 1978).

J’aimerais souligner ce que je crois important pour pouvoir atteindre cette prudence, comme on dirait en ingénierie, quelles sont les questions pratiques pour atteindre la prudence :

  1. Le souvenir de l’expérience passée : si une personne ne sait pas réfléchir sur ce qui s’est passé en elle ou chez les autres, elle ne pourrait pas apprendre à vivre.
  2. Intelligence de l’état présent des choses : L’agir prudent est le résultat d’un « comprendre » en regardant la compréhension comme la totale responsabilité, comme le vrai amour qui libère des passions pour atteindre la vocation humaine : « la sainteté ».
  3. Discernement en confrontant une chose à une autre, une détermination à une autre. Découvrir dans chaque option les avantages et les inconvénients qu’elle offre pour pouvoir bien choisir.
  4. Assumer avec humilité nos limites : faire appel au conseil de toute personne qui peut apporter quelque lumière.
  5. Circonspection pour confronter les circonstances. Ce serait regardé quelque action comme quelque chose de bon et d’utile ; mais en la considérant à partir d’un plan de vie ou d’un projet de progrès personnel, elle peut devenir mauvaise ou inappropriée.

Leave a Reply