Présentation du livre À l’image de la Trinité, de Lourdes Grosso García, M. Id.

Dans l’auditorium Saint Jean-Paul II de la Basilique de la Conception de Notre-Dame, à Madrid, mercredi 26 juin après-midi, a eu lieu la présentation du livre À l’image de la Trinité. Comprendre les “mutuae relationes”. Ecclésiologie de communion et vie consacrée. La cérémonie était organisée par la Fondation Fernando Rielo et les éditions de la Bibliothèque d’Auteurs Chrétiens (BAC). L’auteur, Lourdes Grosso García, missionnaire idente, est directrice du Secrétariat de la Commission épiscopale pour la vie consacrée de la Conférence épiscopale espagnole ; consultante de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique ; et coordinatrice de la Chaire de théologie de vie consacrée à l’Université ecclésiastique de Saint Damase.

La cérémonie a été présidée par Mgr Vicente Jiménez Zamora, archevêque de Saragosse et membre de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, qui a souligné que ce travail « arrive à point nommé, alors que le pape François vient de demander à la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique et à la Congrégation des Évêques de travailler à une nouvelle élaboration des Mutuae relationes ». Il déclara avoir l’honneur immérité de faire partie du Comité de rédaction du nouveau Directoire des Mutuae relationes in Ecclesia.

Les pages du livre du Dr. Lourdes Grosso visent à préparer la réception du nouveau document en suivant un itinéraire argumenté et systématique dans lequel des éléments de nature philosophique, anthropologique, ecclésiologique et charismatique sont traités. Dans cet esprit, l’auteur, missionnaire idente, fait appel aux apports du fondateur de l’Institut, Fernando Rielo, exposant à partir de son modèle métaphysique (la conception génétique du principe de relation ou modèle génétique) les répercussions que la pensée profondément croyante a sur la vie et la communion ecclésiale.

Pour sa part, M. Jesús Pulido Arriero, nommé le matin même nouveau directeur général de la Bibliothèque d’Auteurs Chrétiens par le Comité permanent de la Conférence épiscopale espagnole, a tenu à souligner que « cette publication et la présentation de ce jour s’inscrivent dans une année jubilaire pour la BAC. La Bibliothèque d’Auteurs Chrétiens fête les 75 ans de sa fondation en 2019, célébration unie au trentième anniversaire de son appartenance aux évêques espagnols puisque, depuis 1989, la BAC dépend de la Conférence épiscopale espagnole et en est le sceau éditorial ».

« Ce ne sont pas les sujets, mais les auteurs, qui identifient la BAC, comme son nom l’indique : Bibliothèque d’Auteurs », a continué le directeur. La lecture de son catalogue donne parfois l’impression de réciter une litanie complète de saints pères et docteurs de l’Église, de fondateurs et maîtres de spiritualité, de papes, de théologiens et d’écrivains contemporains de prestige reconnu… Ce sont les auteurs de la BAC. Le Dr Lourdes Grosso était déjà l’un d’entre eux. Elle faisait déjà partie de cette litanie par son ouvrage “Rabboni” Présence et mission des femmes dans l’Église (2016) et maintenant avec A l’image de la Trinité.

En syntonie avec le Saint-Père, Lourdes Grosso aborde « l’une des notes les plus caractéristiques de son ecclésiologie qui est sans doute l’importance qu’il attache à la condition synodale de l’Église », et elle « insiste pour que les relations mutuelles entre évêques et personnes consacrées n’aient d’autre cadre de référence que la communion trinitaire ».

Juana Sánchez-Gey Venegas, directrice de l’École de Pensée de la Fondation Fernando Rielo et vice-présidente de l’Asociación de Hispanismo Filosófico, a contextualisé la pensée de Fernando Rielo en son temps, soulignant que le XXe siècle a dessiné un tournant anthropologique pour la philosophie, puisque l’homme cherche le sens de son existence au-delà des réductionnismes ; dans ce cadre se situe la conception mystique de l’anthropologie de Fernando Rielo, qui se centre sur l’homme et sa relation avec l’Absolu.

Le livre reprend la préoccupation des Souverains Pontifes qui constatent que face à la tradition métaphysique chrétienne, « riche de moyens, mais pas autant de fins, l’homme de notre temps vit souvent conditionné par le réductionnisme et le relativisme, qui conduisent à perdre la signification des choses […]. Sur cette toile de fonds, la pensée devient faible et fait place à un appauvrissement éthique accru, qui obscurcit les références et les normes de valeurs. » (Benoît XVI, 3 mai 2012). C’est pourquoi il est nécessaire « de retrouver, dans le sillage d’une tradition philosophique constante et valable, les qualités de sagesse authentique et de vérité, y compris métaphysique, de la pensée philosophique. » (Fides et ratio 106). L’auteur a été remerciée pour avoir exposé dans ce travail, grâce à sa formation à l’École Idente, de nouvelles voies pour la pensée chrétienne, à partir de la contribution de Fernando Rielo.

La dernière intervention a été faite par l’auteur, Lourdes Grosso García, qui a relevé le fait qu’il existe aujourd’hui de nombreuses positions philosophiques, anthropologiques et même ecclésiologiques empêchant des relations qui soient participation à la communion trinitaire. Cet ouvrage se propose, en toute modestie, de présenter un fondement philosophique en harmonie avec la Parole de Dieu, et de présenter la théologie trinitaire comme le paradigme de toute réflexion théologique et le noyau de l’ecclésiologie de communion.

Après avoir présenté brièvement l’histoire de ce livre, ses objectifs et le contenu de ses trois parties –Perspective, Cadre doctrinal et son Status quaestionis et Domaines de réflexion–, elle a expliqué que dans l’ecclésiologie de communion, deux concepts clés actuellement soulignés répondent à l’action de l’Esprit Saint dans la vie et dans la mission de l’Église : la coessentialité et la synodalité, et elle a proposé une conception mystique de la coessentialité, à partir de la métaphysique de Fernando Rielo.

Le travail se termine par quelques conséquences concrètes pour les relations intra-ecclésiales mutuelles et l’invocation à Marie, Mère de l’Église, et par un bref Épilogue : « nous pouvons trouver beaucoup de raisons philosophiques, anthropologiques, historiques, ecclésiologiques… mais le plus important reste que “l’esprit du Seigneur remplit l’univers” (Sg 1,7) et qu’avec Lui nous pouvons parcourir ensemble le chemin de la sainteté, comme nous y invite le pape François dans Gaudete et exsultate ».

On peut se procurer le livre à l’adresse suivante : http://bac-editorial.es/estudios-y-ensayos/1674-a-imagen-de-la-trinidad-para-comprender-las-mutuae-relationes-eclesiologia-de-comunion-y-vida-consagrada.html

Voici le lien vers les interventions de Mons. Vicente Jiménez et de Lourdes Grosso.

Presentación Mons. Vicente Jiménez Zamora

20190626_A-imagen-Trinidad_Presentación_autora

Leave a Reply