Les missionnaires identes de la paroisse de Santa Monica (Turin) : un peu d’histoire

By 13 août, 2020août 31st, 2020Actualité Idente, Europe, Italie

Les missionnaires Identes sont présents à Turin depuis quelques années déjà. Jusqu’en 2016, leur service avait comme point de référence un RSA sur la colline de Turin, mais certains d’entre eux desservaient déjà des paroisses du diocèse, notamment pour la catéchèse. En particulier, en 2010, Rosalia suivait déjà un groupe de jeunes dans la paroisse du Patronage de Saint-Joseph. L’année suivante, le curé du Patronage s’est également vu confier la paroisse voisine de S. Monica et la possibilité d’accueillir une communauté religieuse dans la maison paroissiale s’est concrétisée. Il y a eu des contacts et des projets qui se sont concrétisés en 2016 avec l’arrivée des trois premières missionnaires Identes (Laura, Rosalia et Ruth) à S. Monica, auxquelles Elisabeth s’est récemment ajoutée.

Depuis lors, leur présence est devenue plus forte et plus précieuse. L’engagement dans la catéchèse, la pastorale des jeunes, la liturgie et d’autres activités différentes des deux paroisses n’est qu’un aspect de leur service et même pas le plus important. Ce qui rend “spéciale” la présence des missionnaires d’Identes parmi nous est lié précisément à leur présence, à “être là” en offrant un témoignage simple et profond d’une vie de foi et de service.

Grâce à eux, il a été possible d’enrichir la vie des deux communautés et de maintenir la présence dans notre quartier densément peuplé entre le Pô et le chemin de fer, qui est un quartier ouvrier typique depuis sa naissance. Voici la première usine Fiat (le Lingotto, en fait) aujourd’hui transformée en centre commercial mais qui a vu passer des générations d’ouvriers le long de la Via Nizza et de la Via Genova.

Les “missionnaires” sont devenus et continuent à être de plus en plus un point de référence pour le peuple et surtout pour les jeunes.

Nous ne pouvons que remercier la Providence pour leur présence et leur sympathie (ce qui ne fait pas de mal… au contraire).

P. Daniele D’Aria, curè de Santa Monica et du Patrocinio di San Giuseppe

Leave a Reply