Category

Motus Christi

Motus Christi et JMJ de Panama : dire oui au Christ, maintenant !

By | Actualité Idente, Motus Christi | No Comments

Marie a été la grande protagoniste de cette aventure du Motus Christi et des JMJ de Panama qui avaient pour devise : “Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole.” La maison d’accueil de Capira où s’est déroulé le Motus Christi s’appelait le Village de Marie et le “qu’il me soit fait selon ta parole” a été au centre des catéchèses et des paroles du Saint Père durant toutes les JMJ, et il a été chanté à satiété dans l’hymne de ces 34ème JMJ.

Le miracle qu’un grand groupe de jeunes puisse s’y rendre, miracle rêvé par notre président, P. Jesús Fernández, et par nos supérieurs généraux, P. Luis Casasús y María del Carmen García, s’est produit. 75 jeunes de Bolivia, Colombie, Equateur, Etats Unis, France et Mexique étaient présents, accompagnés de 11 missionnaires.

Le Motus Christi international s’est tenu dans la localité de Capira, à 75 km à l’est de la ville de Panama (deux heures de bus), et a commencé le 16 janvier au soir. Dès l’arrivée des différents groupes à l’aéroport, la merveilleuse atmosphère familiale que nous allions vivre durant le Motus se percevait.

La maison d’accueil de la communauté Magnificat – un lieu de recueillement et de silence – ainsi que la structure et l’esprit du Motus ont introduit tous les jeunes dans cette atmosphère, y compris ceux qui y sont le moins habitués. Ils ont découvert avec surprise que la sainteté est possible et que la manière la plus belle et fructueuse de la vivre, c’est en communauté. En ce sens, les témoignages des différents frères et sœurs, profès et probants, ont été des moments forts pour les jeunes car ils ont vu qu’il n’y a pas un prototype de saint, ni des circonstances idéales, mais que le Christ appelle chacun dans les circonstances les plus inattendues.

Cela a été un moment de grâce, de grande grâce, qui a touché tout le monde. Cinq jours qui nous ont paru comme un début de vie éternelle, de ciel en ce monde. A chaque moment, que ce soit durant les enseignements, la prière personnelle, les communautés, les repas, l’athénée, on respirait une atmosphère de communion et de service qui invitait à voler beaucoup plus haut et à sentir la présence de Dieu en chacun.

Cette atmosphère familiale et fraternelle a tellement surpris les jeunes que cela a aidé y compris les plus réservés à s’ouvrir et à aller trouver les frères et sœurs pour parler de leur vie, de leurs rêves et de leur amour pour le Christ.

La touche charismatique, où beaucoup ont exprimé leur décision de suivre le Christ avec tout ce que cela implique, a été une belle touche finale. L’un des jeunes a exprimé ainsi un sentiment partagé par tous les participants : “Avant de venir aux JMJ, je m’étais fait une idée de la manière dont je voulais vivre cette expérience, mais maintenant, après avoir vécu ces jours de Motus, je me rends compte que le voyage en valait la peine ne serait-ce que pour cela.”

Avec au cœur une certaine tristesse de devoir quitter le Village de Marie après une expérience si intense, nous sommes partis pour la ville de Panama le lundi 21 au matin, puisque le lendemain commençaient les JMJ. Les organisateurs venaient tout juste de nous informer que nous serions logés sur la paroisse du Christ Fils de Dieu, dans le quartier de Samaria, où chaque pèlerin serait accueilli dans une famille. Bien qu’au début nous avions pensé qu’il aurait été mieux de rester tous ensemble logés dans un collège ou des salles paroissiales, nous nous sommes tout de suite rendus compte que vivre avec les familles était une belle opportunité de connaître le peuple panaméen de l’intérieur, de comprendre sa profonde religiosité, sa joie et son hospitalité spontanées.

La Providence a voulu que nous soyons dans un quartier où de nombreuses nécessités et manques se faisaient sentir, afin que nous connaissions non seulement le côté touristique de la ville, mais aussi la réalité à laquelle sont confrontés de nombreux panaméens. La pauvreté, le manque de salubrité des rues et des maisons et la marginalisation étaient évidentes, mais elles ont été compensées par la grande joie et la tendresse avec lesquelles chaque famille nous a accueillis. Ils nous ont donné ce qu’ils n’avaient pas, comme dit l’évangile. Nous ne pouvions faire moins: nous avons décidé de vivre ces moments comme une mission et de partager avec nos familles adoptives toute la richesse reçue dans le Motus.

Les fruits ne se sont pas fait attendre. La générosité et la foi des panaméens nous ont fait nous sentir comme l’un des leurs dans leur famille, à tel point que des liens forts se sont créés, même si nous passions toute la journée à l’extérieur et que les moments de convivance se limitaient aux nuits et aux petits déjeuners le matin. Nous désirons tous voir perdurer ces liens avec les familles.

Un des jeunes participants a manifesté que pour lui, cela avait été une expérience formatrice, parce qu’il avait vu la bonté et l’attention des familles d’accueil et parce qu’il avait appris à mieux apprécier ce qu’il avait, à être plus serviable, et plus attentif aux besoins de ceux qui vivaient avec lui.

Du 23 au 28 janvier, matin comme après-midi, les journées ont été remplies par les activités prévues avec les JMJ.

 

A part la participation aux différents événements des JMJ et l’accueil au stand du “festival de la vocation”, par une forte chaleur humide plus forte que la normale, selon les panaméens eux-mêmes, les journées se sont passées en déplacements entre les différents lieux, en heures de marche et d’attente au soleil avant le début des événements, en heures de transport et d’attente dans le métro… Nous étions véritablement des pèlerins à l’intérieur de la ville, vivant tout avec une joie surnaturelle, comme les milliers d’autres jeunes qui étaient aussi là-bas.

Ce fut surprenant comment le pape François par ses paroles tendres et exigeantes, a dit beaucoup de choses qui d’une manière ou d’une autre avaient été dites dans le Motus: vaincre la commodité et le conformisme, vivre l’amour inconditionnel au Père céleste, vivre le “maintenant” de Dieu, et non le “plus tard”, et se mettre à marcher sur le chemin du Christ sans s’arrêter, en risquant tout comme Marie.

Après la messe célébrée par le Pape le dimanche 28, l’après-midi a été libre, pour que chacun puisse partager avec la famille qui l’accueillait et ce moment a été aussi très beau pour tous.

Regardant maintenant cette belle expérience humaine et spirituelle des JMJ, il semble évident que ce n’était pas seulement pour ‘voir le pape’ comme dans un spectacle, car on l’aurait vu bien mieux à la télévision chez soi, mais c’était pour vivre uni à Pierre le vicaire du Christ, un pèlerinage vers le Christ, avec Marie, pour vivre cette grande pentecôte unis à l’Eglise universelle autour de son pasteur.

Un autre cadeau de la Providence, le mardi 29 janvier jour du départ, a été la rencontre fortuite à l’aéroport avec l’archevêque de Panama, Mgr José Domingo Ulloa. C’était le désir de notre président, le père Jésus Fernandez, que nous puissions le saluer, ce qui était vraiment difficile pendant les journées avec le pape. Mais pour le Christ, rien n’est impossible! En nous approchant de lui, Mgr Ulloa nous a tout de suite reconnus avec en grand le mot ‘identes’ sur le tee shirt que nous portions, et il nous a dit la grande nécessité que les universitaires panaméens avaient de notre charisme.

Maintenant et partout, les missionnaires doivent être attentifs aux jeunes qui ont participé aux JMJ pour que le feu qui brûlait là-bas ne s’éteigne pas, mais comme disait le pape François, que les jeunes prennent des décisions ‘maintenant’, non pour après, et qu’ils disent ‘oui’ comme Marie à la volonté de Dieu.

Motus Christi à Paris

By | Actualité Idente, France/Belgique, Motus Christi | No Comments

Le dimanche 21 octobre 2018 a eu lieu à Paris, à la résidence des sœurs, un Motus Christi qui a rassemblé autour des missionnaires 15 jeunes de la région parisienne dont la moitié venait pour la première fois.

La leçon spirituelle, donnée par le Supérieur Général des frères, Luis Casasus, a vivement touché les jeunes. Elle parlait de l’appel de Dieu à l’aider – « J’ai besoin de toi ! » – à travers les souffrances et les rêves du prochain, et de l’expérience que tous les hommes ont, croyants ou non, de la présence de Dieu en eux, qui se manifeste par leur désir de faire le bien autour d’eux.

Tous les jeunes participants sont restés imprégnés par l’atmosphère de joie familiale vécue pendant cette journée !

Viens aux JMJ de Panama et au Motus Christi International avec les Missionaires Identès

By | Évènement, Motus Christi | No Comments

Les missionnaires Identès et la Jeunesse Idente ont les inscriptiones ouvertes pour tous les jeunes qui souhaitent participer avec nous aux JMJ de Panama 2019 (22-27 janvier 2019) et au Motus Christi international qui aura lieu les jours précédents (16-21 janvier 2019).

La Journèe Mondiale de la Jeunesse avec le pape François au Panama, sous le slogan des paroles de Marie « Voici l’esclave du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta Parole », sera une grande Pentecôte de toute la jeune Eglise universelle et le Motus Christi une belle opportunité faire l’expérience de la rencontre profonde avec le Christ et convertir notre vie à l’amour infini du Père Celeste.

Toutes les informations sur le facebook de la Jeunesse Idente international: @identeyouthIO et du courrier: jmj2019@identeyouth.org

Laissez le Christ bouger votre vie: Motus Christi International Italie 2018

By | Évènement, Motus Christi | No Comments

Du 5 au 11 Août 2018 aura lieu à Arpino (Italie) la nouvelle édition de Motus Christi International organisé chaque année par le Missionnaires Identès en Italie réunion de la spiritualité destinée aux jeunes du monde entier. Cette fois-ci, sous le slogan commun « Que le Christ, mis en mouvement votre vie » permettra d’approfondir les paroles du Christ: « Soyez saints, comme votre Père céleste est saint » (Mt 5, 48) en prenant comme principal moteur Dernière Exhortation Apostolique du Pape François « Gaudete et exsultate » sur l’appel à la sainteté.

Grâce à des conférences sur l’Évangile, la prière communautaire et individuelle, l’Eucharistie, les groupes de réflexion, le travail monastique, la vie familiale, la jouissance de l’environnement naturel et de l’expression artistique, profiter de l’expérience de la sainteté vécue ensemble. Le Motus favorise une véritable rencontre avec Jésus-Christ, à travers la vie de la communauté, comme un chemin vers le cœur du Père, se laisser transformer par l’Esprit Saint, qui nous inspire que la sainteté est possible et élimine les obstacles à dire oui à cet appel Christ

La réunion aura lieu au monastère de San Lorenzo, à Arpino (Frosinone, Italie), qui dirigent les Missionnaires Identès dans la province italienne.

Comme une activité supplémentaire à la retraite, la possibilité de participer à la réunion des jeunes avec le pape qui aura lieu les 11 et 12 août à Rome est offerte. Pour plus d’informations, vous pouvez appeler le numéro de téléphone italien: +39 389 875 3969 ou écrire à identes.roma@gmail.com

Motus Christi au souffle de la Pentecôte à Paris

By | France/Belgique, Motus Christi | No Comments

Soyez dans la joie et l’allégresse ! Ne vous contentez pas d’une vie médiocre ! Tels sont les appels du Pape dans sa dernière exhortation, auxquels ont joyeusement répondu un groupe de jeunes venus de différentes villes d’Ile-de-France. A l’invitation des missionnaires identès, ils se sont retrouvés pour une rencontre Motus Christi de trois jours, à Paris, dans la maison d’accueil des Sœurs de l’Immaculée Conception de Notre Dame de Lourdes, pour se plonger dans cette exhortation et partager ensemble l’appel à la sainteté dans leurs vies quotidiennes.

Nous avons tous été touchés par l’esprit familial, bienveillant et de grande simplicité qui a régné entre tous durant ces jours vécus dans la présence toute particulière de Marie. La prière du Trissage matin et soir, la fête de Marie Mère de l’Eglise le lundi de Pentecôte (encore un cadeau du Saint Père !) ont mis en lumière ce lien intime qui nous unit à elle.

Le Motus Christi s’est conclu par un athénée où chacun a pu se lancer dans l’écriture d’un poème, l’interprétation d’un chant ou d’une danse, et même dans un spectacle de marionnettes !

Difficile de se quitter après ces trois jours intenses ! Mais nous sommes remplis d’une joie et d’une paix renouvelée, celles qui viennent « d’en haut » ! Et comme la sainteté se vit en communauté… d’autres rencontres sont prévues !

Motus Christi des adolescentes à Yaoundé

By | Camerún, Motus Christi | No Comments

Le lundi de Pâques nous avons réalisé à Yaoundé un Motus Christi de deux jours pour 13 jeunes adolescentes, membres de la Jeunesse Idente et élèves de catéchèse de Confirmation.

Elles ont vécu cette retraite avec sérieux et responsabilité. Elles ont respecté « le jeûne du téléphone » et elles avaient une disposition et une grande ouverture. Nous avons vu le film de S. Paul, qui nous a transmis le zèle passionné de l’Apôtre.

Les moments dans la chapelle, les chants et les moments de partage ont contribué à vivre ce Motus Christi dans la joie. Notre sœur Yvette a donné un beau témoignage où elle a manifesté sa gratitude et reconnaissance envers les personnes qui lui avaient transmis la foi depuis son enfance, ce qui a touché les filles.

Plusieurs d’entre elles ont manifesté comme impression finale, -que les missionaries identès nous appelons la touche charismatique-, l´expérience de la communion et de la confiance, de telle manière qu’elles se sont senties en famille et avec l´envie de s’approcher des autres sans préjugés. Leur ouverture entre elles et envers nous, sans faire des groupes fermés, a attiré notre attention. Pour la plupart d’entre elles c’était leur première retraite et elles désirent refaire l’expérience.

Un Motus Christi pour les enfants à Constantine (Séville)

By | Espagne, Motus Christi | No Comments

Nous avons organisé, du 2 au 4 mars, un  retraite espirituelle Motus Christi pour les enfants âgés de 10 à 12 ans. Il s’est déroulé à Constantina (Séville) au monastère idente La Victoire de Saint-Joseph. Les enfants provenaient des paroisses de Cadiz et de Séville qui sont confiées aux missionnaires identès. Deux jeunes de Cadix étaient également présentes.

Le thème proposé était la prière et il a été donné par Isabel Orellana Viches, Déléguée des missionnaires de Séville. Les missionnaires de Cadiz ont préparé des cahiers qui contenaient en couverture quelques paragraphes du code de la prière de notre père Fondateur, Fernando Rielo. La Déléguée de Cadiz, Manoli Blasco Galvez, a dirigé différents ateliers, dont celui du trissage, que le groupe a accueilli avec joie. Notre frère Juan César Ramirez a célébré les différentes messes et administré le sacrement de la pénitence aux participants.

Les différents moments du Motus : les réflexions sur l’Evangile, les communautés, la prière et l’Eucharistie ont été combinées avec les jeux qui les ont familiarisés avec l’Evangile et avec la préparation de l’Athénée artistique. Tout ceci a été une grande occasion pour les enfants de partager la vie des missionnaires du monastère. Il y régnait toujours une très belle atmosphère familiale car ils ont tous participé aux tâches monastiques avec charité et responsabilité.

Ils sont tous retournés chez eux en emportant avec eux la gratitude d’avoir pu participer à cette activité religieuse qui les a permis de reconnaître le Christ en eux et d’aspirer à vivre par la suite la prière qui les aidera à grandir humainement et spirituellement. C’est le désir qu’ils ont exprimé à la fin de la rencontre.

.

Formation des étudiants universitaires de l’UCAM (Espagne) à travers le Motus Christi

By | Espagne, Motus Christi | No Comments

Chaque mois, et pendant plusieurs années, les missionnaires Identès menée à l’Université Catholique de Murcie (UCAM) un retrait Motus Christi journée avec des étudiants de l’université, qui assistent habituellement à des groupes de 19 à 25 jeunes de différents courses.

Isabel Lopez Idente missionnaire, Ph.D., qui travaille en tant que professeur à l’université, appelle pour les étudiants qui veulent et emporté avec eux une réunion précédente à Motus. Deux missionnaires et un missionnaire assistent à l’activité en tant que véritable équipe missionnaire.

La retraite conserve généralement la même structure. Tout d’abord, une brève rencontre dans la chapelle qui explique et prie le Trisagio Idente, prière à Marie qui prient les Missionnaires Identès et composé d’un Notre Père, trois Je vous salue Marie et Gloire, trois fois. Voici un missionnaire a enseigné la première conférence en classe, après quoi le groupe prie en silence dans la chapelle dix minutes, puis se réunissent en groupes dans les communautés à approfondir ce qu’ils ont entendu et d’exprimer leurs doutes d’une manière plus personnelle . Après une courte pause, la deuxième discussion est donnée, suivie d’un autre moment de prière personnelle et de réunion de groupe.

Les sujets enseignés sont pour les croyants et les non-croyants. La première discussion porte sur «Qui suis-je?», Qui nous amène à découvrir de la science biologique et de la logique rationnelle que nous sommes enfants de Dieu et que Dieu est notre Père, le Christ étant le chemin qui nous conduit à Lui. la deuxième conférence est de l’évangile et comment l’appliquer à la vie elle-même, comprendre que le Christ est un voyage universel de sainteté qui nous aide à donner un sens à notre vie et apprendre à vivre pleinement, personnel et convivencialmente.

Puis nous avons la nourriture, dans laquelle chacun partage la nourriture qu’il a apportée, et il bavarde dans une atmosphère très familière et fraternelle.

Enfin, chaque participant explique librement et brièvement ce que cette journée a impliqué. Normalement, tous montrent leur grande appréciation pour cette activité, qui est déjà bien connue et appréciée à l’Université. Certains le répètent ou le recommandent à leurs camarades de classe, au fur et à mesure qu’ils s’expriment. Ils apprécient particulièrement le climat d’intimité respectueuse qui est partagé entre tous, le silence dans la chapelle, les sujets enseignés et les interventions des participants, qui les enrichissent grandement.

« Cristo con nosotros en las tormentas de nuestra vida ». Motus Christi para jóvenes en Bolonia

By | Europe, Italie, Motus Christi | No Comments

Venid a mí todos los que estáis cansados y agobiados, y yo os aliviaré. Tomad mi yugo sobre vosotros y aprended de mí, que soy manso y humilde de corazón; y encontraréis descanso para vuestras almas” (Mt 11, 28-30).

Un saludo delante de Cristo, la lectura del paso del Evangelio antes citado y algunos minutos de silencio: así comenzó el Motus Christi en Bolonia para jóvenes del norte de Italia que se realizó del 24 al 26 de noviembre. El tema central del retiro fue “Mirar la tierra desde el cielo”. Y así fue. En estos dos días de convivencia en los que “más de dos estábamos reunidos en el nombre de Cristo”, nos sentimos verdaderos habitantes del cielo. “Este cielo es mi casa y no quiero irme de aquí nunca más”, decía una joven al terminar el encuentro.

Entre meditaciones, momentos de oración, de convivencia y artísticos, fueron días en los que cada uno se abandonó completamente a Cristo para encontrar, a pesar de sufrimientos y ocupaciones, la paz y el descanso que el Padre, Cristo y el Espíritu Santo nos quieren dar. Otra joven decía “llegué con mi vida en alta turbia, llena de algas, hierbas y muchísimas cosas más. Con Cristo se ha convertido en un mar tranquillo en el cual navegar: este ha sido mi Motus Christi”. Un encuentro lleno de sinceridad juvenil que grita a Cristo, como se decía en la conferencia final: “te amo con todo mi ser. Heme aquí, con todas mis debilidades. Pero te amo, Tú lo sabes”.

El encuentro, al que participaron jóvenes provenientes de Turín y de Bolonia se realizó en el convento de la Observancia, situado en un monte que está a poquísimos minutos del centro de la ciudad, para encontrar el alivio y descanso verdaderos que solo Cristo puede dar. La observancia es un convento del Orden franciscano de los Frailes Menores que fue de gran importancia en el siglo XV, por el que pasaron San Bernardino de Siena, San Antonio de Padua, San Juan de Capistrano y muchos otros.

Un weekend de Motus Christi au Pérou

By | Motus Christi, Perú, Sudamérica | No Comments

Le Christ a fait bouger les cœurs des 50 participants à la retraite Motus Christi réalisée du 13 au 15 octobre à Lima. On a vécu un vrai esprit de famille et d’unité. Etaient présents des jeunes, collégiens et universitaires, qui sont en train de se préparer au sacrement de la Confirmation, des professeurs du collège Notre Dame de la Lumière, et la famille Idente.

Tous les thèmes ont porté sur la vie de prière : être conscients que le Christ est en train de nous chercher, répondre à son amour « en vivant la sainteté en commun ». Il y a eu des réunions en groupes, des moments de prière en silence, la célébration quotidienne de l’Eucharistie et une très grande grâce a permis que tous les participants puissent s’approcher du sacrement de la réconciliation.

A la fin du Motus Christi, les participants ont exprimé leur gratitude pour ce temps qu’ils ont passé ensemble, le silence, la prière vécue ensemble auprès du Christ, du Père et de l’Esprit Saint. Nous sommes tous revenus renouveler, avec un regard nouveau fixé vers Dieu : un authentique regard de fils de Dieu.