Skip to main content
AllemagneEurope

Parmi les arbres à Zinnowitz, de jeunes allemands découvrent l’appel à la sainteté.

By 27 juin, 2018No Comments
Print Friendly, PDF & Email

“Veux-tu être saint?” “Oui!”, a été la réponse spontanée et décidée d’un des 250 jeunes qui ont découvert le “pays des missionnaires identès” pendant leur voyage par les chemins de la justice; tel fut le thème de la rencontre annuelle des jeunes du diocèse de Berlin-Allemagne, qui a eu lieu du 15 au 17 juin dans l’île de Zinnowitz.

Par un grand gymkhana, les jeunes ont connu différentes réalités de l’église locale. Après s’être présentés, ils ont été introduits à la manière de vivre la justice et la sainteté. Le bois dans lequel l’activité s’est réalisée était parfait parce qu’il ressemblait beaucoup à Valsain, le bois dans lequel le Père Céleste a invité Fernando Rielo à être saint, quand il avait 16 ans. Par un jeu, les missionnaires identès ont invité les jeunes qui se présentaient à “déchiffrer “ le même message entre les arbres : “Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait” (Mt 5, 48).

Pendant ce parcours, les jeunes ont cherché aussi un bâton de bois, le plus droit possible (qui représentait leur propre justice), et qui à la fin était transformé en “plus” par un autre bâton. Laissant le Christ dépasser la mesure humaine de la justice, ils ont fabriqué une croix qu’ils ont pu emmener chez eux. Les missionnaires identès les ont exhortés, dans des choses concrètes, à écrire comment transformer leur propre manière rigide de voir la justice, en la justice du Père, qui va beaucoup plus loin : elle est “plus” que notre petite justice.

Un beau signe d’une Eglise en sortie a été le groupe de jeunes immigrants, en grande partie de confession musulmane, qui a participé à toute la rencontre. Un jeune iranien est resté très touché par la dynamique proposée, et avant de partir du “pays des missionnaires” il a dit : “je ne suis pas chrétien, je suis musulman, mais cette croix, je l’emporte comme souvenir. Merci!