Quatre jeunes disent “oui!” au Christ dans la paroisse de la Sainte Famille à Elig-Assiga, Cameroun

“Je n’ai pas seulement prié pour ma vocation, mais je me suis battu pour elle”, voici les paroles d’un des quatre jeunes missionnaires identes qui ont prononcé leurs vœux le samedi 29 janvier à la paroisse de la Sainte-Famille à Elig-Assiga, Youndé (Cameroun). Yvette Tamukong a prononcé ses premiers vœux, tandis que Fleuthère Messape, Emmanuel Pola et Raoul Armand Wasssou ont fait leurs vœux perpétuels. La cérémonie a été présidée par le Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Équatoriale, S.E.M. Julio Murat.

L’Évangile dit: “Que celui qui a des oreilles entende”. Ces quatre frères ont entendu l’appel du Christ à l’aimer d’un cœur sans partage, selon le charisme idente. Faisant les vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance, ils ont également fait un vœu d’étude, pour la défense du Magistère de l’Église et un vœu apostolique. À la suite de leur fondateur, Fernando Rielo Pardal, ils ont prononcé ces paroles, comme le sceau de leur mission :

“Je te promets, Seigneur, de vivre et transmettre l’Évangile, par le sacrifice de ma vie et de ma réputation; fidèle au plus grand témoignage d’amour: mourir pour toi”.

Les deux communautés chrétiennes des paroisses de la Sainte Famille et des Saints Pierre et Paul de Soa étaient présentes et ont célébré avec les professés et leurs familles. La joie était grande dans cette célébration eucharistique vivante et recueillie. Les paroles du Nonce Apostolique étaient aussi profondes que l’engagement des professés était rayonnant. À la fin de la célébration, la Salve Regina a été chanté pour confier les profès à Marie, Mère et Protectrice de leur vocation.

Leave a Reply